bandeau-la-sainte-barbe.jpg
Accueil

Pompiers du Val d'Oise

musique departementale des sp95.gif
Récit de la fête Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Conflans, le 2 décembre
66 rue Maurice Berteaux, 10h.

Les Pompiers du Val d'Oise arrivent à la Chapelle Sainte Honorine, invités par les associations paroissiales de Saint-Mathias de Pontoise et Sainte-Honorine de Conflans.

Il ne faut pas moins de trois quarts d'heure à l'Harmonie de la Musique Départementale des Pompiers du Val d'Oise pour installer les nombreux instruments de ses 35 musiciens, qui trouvent leur place dans l'autel latéral de la Chapelle et dans la partie droite de la nef, procéder aux derniers réglages des instruments, et aux dernières répétitions.

Il est onze heures moins cinq. La chapelle est déjà pleine, signe que les Pontoisiens et Conflanais ont voulu manifester clairement et fortement leur sympathie aux Pompiers du Val d'Oise et, à travers eux, à tous ceux qui risquent leur vie au bénéfice d'autrui (à Toulouse) ou assurent un service irremplaçable, pour les accidentés de la route, ou les victimes des inondations, ou encore dans des cas très particuliers (l'écrasement du Concorde à Gonesse). Mais les organisateurs avaient prévu de canaliser vers une salle contiguë à la Chapelle, équipée d'un circuit vidéo, les fidèles qui n'ont pu trouver place dans la Chapelle elle-même, afin d'y suivre la messe sur une télévision d'appoint.

C'est l'Harmonie des Pompiers du Val d'Oise, dirigée par le Sergent-Chef Pouillaute, qui salua l'entrée du célébrant et de ses nombreux enfants de chœur en chasuble rouge, violette, ou noire, avec le "Te Deum" de Marc-Antoine Charpentier.

La Schola Saint-Martin, chorale grégorienne et polyphonique de 25 choristes, dirigée par Jean Bojo, poursuivit avec l'Introït, le Kyrie, le Graduel et l'Alléluia.

Puis, la cérémonie fût toute entière alternée entre l'Harmonie et la Schola, donnant à la cérémonie un émouvant équilibre entre les instruments et les voix.

Traduisant les sentiments de ses paroissiens, l'abbé Peignot rendit un bel hommage au courage et au dévouement des sapeurs-pompiers, qui est démontré chaque jour dans les circonstances très contrastées, des plus simples jusqu'aux plus difficilement supportables. Il décrivit l'histoire de Sainte-Barbe, martyre du deuxième siècle de l'ère chrétienne, morte en 235, et expliqua les raisons pour lesquelles elle était devenue la sainte patronne des Pompiers, des Artilleurs et des Artificiers. Il insista enfin sur la nécessité de se tourner vers Dieu pour trouver auprès de lui assistance et force.

Après une bénédiction de l'assistance par l'Abbé Peignot, l'Harmonie conclut la cérémonie par un air de sortie tout à fait enlevé et joyeux, qui mena les fidèles vers la cour de la Maison Sainte Honorine où un vin d'honneur était préparé pour le plaisir de tous.

Ce fût l'occasion pour les Pontoisiens et Conflanais d'exprimer aux Pompiers leurs remerciements et leur satisfaction d'être réunis ce jour-là.
 

ACVO – Association de Catholiques du Val d’Oise 

Conception et réalisation : A115-web   Tel : 01 30 40 02 89